Émissions provenant du bois (gaz à effet de serre (GES) et particules fines)

D’entrée de jeu, il convient de distinguer l’utilisation du bois pour un usage domestique et pour un usage industriel. Le type d’installation a, en effet, beaucoup d’impact sur la composition des fumées générées par la combustion du bois qu’il faut ensuite comparer avec celles générées par les énergies fossiles. L’utilisation du bois dans des installations de chauffage au niveau industriel offre généralement de meilleures performances environnementales. La mauvaise image du bois-énergie au niveau environnemental est principalement due à la mauvaise utilisation du bois dans les vieux appareils de chauffage domestique. Dans d’autres pays de l’Union européenne, plusieurs actions sont mises en place aujourd’hui pour remplacer ces appareils défectueux. Il serait intéresser d’envisager une solution similaire en Belgique.